Rechercher

renforcer les soft skills grâce à la sophrologie.

Dernière mise à jour : 2 mars

Pour être recruté.e puis être performant.e au travail, les seules compétences techniques ne suffisent plus. Salarié.e.s et manager doivent développer des qualités comportementales telles que la curiosité ou l’empathie. Toutefois, les soft skills ne sont pas innées chez tout le monde ; la bonne nouvelle, c’est qu’on peut les travailler. En s’entrainant évidemment et devinez comment ? Grâce à la sophrologie.


Apprendre à se connaître et découvrir ses soft skills
Qu’est-ce que les soft skills ?

La notion de soft skills apparaît à la fin des années 60 au sein de l’armée américaine. Elle désigne alors de manière assez vague les compétences qui ne se rapportent pas au maniement de machines ou d’équipements (les hard skills), comme celle de mener ou de motiver des troupes pour remporter la victoire.

Grosso modo nous avons d’un côté tout ce qui gravite autour du savoir-faire et de l’autre le savoir-être. Dans un monde professionnel en perpétuelle évolution, de plus en plus robotisé, ces qualités personnelles permettent de différencier la valeur du travail humain de celle d’un robot.

Elles sont à différencier des hard skills, qui regroupent les compétences techniques que l’on acquière lors de notre formation, de nos études (apprentissage d’une langue étrangère, du fonctionnement du corps humain, conduite d’engins etc). La manière de les acquérir est assez simple (il faut travailler, se former et s’entrainer).


Les soft skills quant à elles sont littéralement les « compétences douces » ce sont des aptitudes et des compétences personnelles. On les qualifie de compétences transversales, car chacune de ces soft skills ont un impact sur l’autre et il est impossible d’en établir un classement. Mais aussi de compétences comportementales, Elles s’assimilent tout au long de notre vie, ne sont pas innées. Ce sont également des compétences humaines parmi lesquelles l’empathie, la résilience, la créativité, la motivation, la gentillesse, l’intelligence émotionnelle etc.


Comment la sophrologie peut vous aider à les développer ?

La sophrologie en entreprise est souvent cantonnée au simple bien-être ou à la gestion du stress et des émotions. Mais ses bienfaits dépassent le cadre du bien-être, sa pratique peut apporter une réelle valeur ajoutée à l’entreprise dans son fonctionnement et les recruteurs l’ont bien compris (enfin !).

Par sa capacité à faire changer de point de vue et prendre du recul, la sophrologie s’avère être un outil de pleine conscience idéal pour développer des compétences qui deviennent nécessaires au pilotage des organisations.


On le sait, l’essentiel est en nous. En revanche pour certain.e il faut arroser un peu plus que les autres ses graines de talents pour les aider à pousser ou repousser. L’objectif derrière tout cela est d’apprendre à se connaître, avec ses forces et ses faiblesses, et à maitriser nos propres soft skills. Grâce à cette connaissance de soi, premièrement on aura plus confiance en nous et surtout on pourra faire des choix plus éclairés et plus judicieux, dans tous les domaines (organisation, intelligence sociale, management et gestion d’équipe, intelligence émotionnelle etc) ce qui mène à une plus grande efficacité.


la place des soft skills dans le management

Les compétences techniques (hard skills) ont longtemps prédominé.

Pourtant, depuis quelques années, les choses changent et c'est tant mieux. Le management s’ouvre à des techniques qui font référence aux traits de personnalité, à la notion de sens, de motivations, de préférences… Bref, à des compétences comportementales, des soft skills.

Pour n'en citer que quelques une ont retrouve : la prise de décision, la résolution des problèmes, l'audace, la communication, la curiosité, l'esprit d'entreprendre, la gestion du temps, la gestion du stress, le sens du collectif


Quels sont les enjeux pour une entreprise ?

Les soft skills apparaissent en effet comme une solution à certains enjeux majeurs du monde du travail d’aujourd’hui.

L’enjeu principal pour l’entreprise est de permettre à chacun d’être la meilleure version de soi. Et on le sait plus un salarié est épanoui, plus il sera engagé dans son travail et productif. Donc tout le monde est gagnant.


En conclusion je dirai que la sophrologie est une technique à mettre en œuvre pour le développement des compétences comportementales de chacun.e, au service du collectif.

« Seul on va plus vite mais ensemble on va plus loin ». Petit clin d’œil à mes ancien.ne.s collègues 😊


Justine, sophrologue spécialisée dans le développement personnel et le bien-être au travail.